CMN-JMV industries

LES COMPOSITES JMV INDUSTRIES


CMN-JMV est pionnier dans le développement de composites à base de carbone époxy, très prisés pour les voiliers et multicoques high tech d'aujourd'hui.

La société possède notamment une étuve de 3 000 mètres cubes, utilisé pour la construction des coques de plus de 40 mètres, et un autoclave de plus de 50 mètres pour la construction de mâts en carbone.

Depuis sa création en 1992, cette filiale de CMN a construit plus de dix OPEN 60’ pour les concurrents de la course en solitaire autour du monde  le « Vendée Globe »

Ces Open 60’ ont contribué à établir JMV Industries en tant que centre d'expertise pour la construction de yachts de course en carbone époxy.

Le chantier s’est également illustré dans la construction de yachts sur mesure à partir de ces matériaux, tel que Mari-Cha IV (à présent Senso One) goélette de 45 mètres (147 pieds) entièrement fabriquée en carbone époxy, et conçue par Philippe Briand.

La longue liste de projets remarquables menés à bien par JMV compte également la construction de la coque et des flotteurs du Banque Populaire V qui, avec ses 40 mètres, est à ce jour le trimaran à voile le plus long et le plus rapide du monde.

Les matériaux utilisés pour ce projet remarquable sont identiques à ceux employés dans l’industrie aéronautique.

JMV a également participé à la construction du Lady Barbaretta, catamaran de croisière de longueur hors tout 32 mètres et de maître-bau 14 mètres conçu par Chenus, Presles & Associés (CPA).

Site web officiel http://www.jmvi.com

doctype